Droguée à l’encre noire. – CoeurBorderline