À toi mon amie, au coeur amoché. – CoeurBorderline